Des balades dans les pays de Savoie mais pas seulement, des découvertes d'orchidées sauvages et plein d'autres choses,
BONNE VISITE SUR MON BLOG !

mercredi 22 août 2012

Le Col de l'Arpettaz

Le col de l'Arpettaz (en local, on dit "l'arpèt'" ! qui veut dire "alpage") est situé en Savoie, au pied du Mont Charvin et au-dessus d'Ugine dont il fait partie.
Ce jour-là, nous partons un peu dans l'inconnu, ne connaissant pas l'endroit. Nous pensons faire une petite balade tranquille...
A partir d'Annecy, la circulation tout au long du lac ne sera pas vraiment tranquille, il y a beaucoup de vacanciers et nous roulons très lentement.
Nous prenons une route entre Faverges et Ugine et traversons le petit village de Sonex. Puis aussitôt, nous prenons la direction du col en passant Mont Dessous puis Mont Dessus.
Nous roulons pendant une douzaine de kilomètres dans la forêt, sur une route très étroite, (la route des montagnes) en virages à épingle à cheveux jusqu'au sommet. Mieux vaut ne pas croiser d'autres voitures...

Nous nous arrêtons à MERUZ, pour profiter du beau point de vue.

VUE DEPUIS MERUZ : de gauche à droite, la DENT DE CONS, puis l'ALPETTAZ, la POINTE DE SAMBUY et la POINTE DE L'ARCALOD
Nous continuons la montée et arrivons au col, à 1581 m d'altitude, 
accueillis par un troupeau.
Troupeau au pied du Charvin

Les aiguilles du Mont
Voilà donc l'imposant MONT CHARVIN ! (2409 mètres).
Il est équipé de deux Via Ferrata

Une première via : Le Golet de la Trouye permet de rejoindre le sommet depuis le col de l'Arpettaz.
La deuxième : Le Pas de l'Ours pour redescendre.



En face, le PRAZ VECHIN


Quel dépaysement au col : paysages sauvages, alpages, montagnes imposantes !
La transition avec la vallée est étonnante.

LA ROUTE DE LA SOIF, au pied de la TETE DE L'AULP

En contre bas du col, un chalet d'alpage, au pied du CHARVIN

Depuis le col, panorama sur la chaîne des ARAVIS.
On aperçoit au fond, la POINTE PERCEE.


Mont Charvin

Chalet l'Arpettaz

Vue côté Ugine, depuis le col

Même au col de l'Arpettaz, des planeurs sont là,
pour profiter des belles pentes disponibles !!!





L'auberge refuge du col
Nous devions donc redescendre par la même route... Sauf que j'ai vu, à côté de l'auberge, un panneau indiquant "Col des Aravis, route non goudronnée". Effectivement, c'est plutôt une piste ! Elle s'appelle "la Route de la Soif" ! Et pourquoi donc : Elle fut surnommée ainsi car le jour de son inauguration les habitants de la Giettaz furieux d’un tracé fixé à l’écart de leur village décidèrent de fermer tous les petits cafés !
Renseignement pris, on peut quand même l'emprunter, en faisant attention... Alors, on y va.

Début de la route de la soif, en direction du col des Aravis
Dès le début de la route, le Mont Blanc nous accompagne !
Magnifique !


Attention, sur la droite, le vide n'est jamais très loin...


Et côté gauche de la route, nous sommes à flanc de montagne.


Très souvent, la montagne a été creusé par les intempéries et des gués se sont formés.
Il faut faire attention lors des pluies et ne pas emprunter la route....



LE MONT BLANC, toujours là !

Petite pause au lieudit "Les Chalets".
Nous sommes au pied de la Pointe de la Mandallaz.



Chaîne des Aravis, l'Etale
 
Nous poursuivons notre descente vers le col des ARAVIS.
On aperçoit "le Chalet du Curé", typique avec son toit à quatre pans.

Nous voici arrivés au col des ARAVIS, la fin de la piste était un peu cahotique...
Nous retrouvons le col avec pas mal de touristes et de randonneurs.
Pas si calme que le col de l'ARPETTAZ !




Depuis le col des Aravis, le Mont Blanc !
 Fin de cette belle journée en montagne.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire