Articles

Affichage des articles du juillet, 2012

Le Col des Annes

Image
Une balade que nous aimons particulièrement : le col des ANNES, au-dessus du Grand-Bornand, au coeur des ARAVIS ! Au col des Annes, on y vient et on y revient... Il y a des trésors : des fleurs magnifiques, orchidées ou autres, des pentes (pour vol de planeurs peut-être ?), des lacs, des sommets majestueux ! Les chalets du Col des Annes (1721 m) La Pointe Percée se dresse fièrement à 2750 m d'altitude ; c'est le point culminant des ARAVIS. Vue sur la vallée du Bouchet et la chaîne des Aravis. Nous démarrons notre grimpée depuis le Hameau du Fenil, avant le col Arrivés à la Clef des Annes, nous apercevons le lac de la Sonnerie où nous irons plus tard puis la pointe du LACHAT de Chatillon (souvenirs de descente à ski...) Depuis la Clef des Annes, nous apercevons au fond de la vallée, le Chinaillon Nouveau coup d'oeil sur la chaîne des Aravis, on ne s'en lasse pas... Belle pente pour des planeurs ! Le col avec son chalet typique, au

La pointe de Miribel

Image
Encore une balade sympathique à faire : la pointe de Miribel dans le Chablais. Nous sommes bien récompensés à l'arrivée au sommet : en effet, le panorama est de toute beauté sur le lac Léman, le Chablais, la chaîne du Mont Blanc et les sommets environnants. Et d'ailleurs, la toponymie de Miribel signifie "Belle Vue". Nous prendrons l'itinéraire Bogève, Plaine Joux et les Chalets d'Ajonc et démarrons la grimpée. La pente est assez raide dès le début mais le parcours n'est pas très long, un peu plus d'une demi-heure pour le sommet. Un peu avant le sommet, nous découvrons un patrimoine religieux, encore très fréquenté de nos jours. Nous avons commencé à prendre de la hauteur... Les chalets d'Ajonc, au fond Môle Nous sommes presque arrivés au sommet et découvrons un calvaire. Ces 17 colonnes de marbre rouge extrait de la montagne de Miribel, furent taillées en 1804 par Joseph Marie FELISAZ dit "le Miton", un tailleur de pierre de Vill

La montagne de Sous Dine

Image
C'est une très belle randonnée, dans le massif des Bornes. Pour les habitants du pays Rochois, Sous Dine fait partie du paysage comme Andey, Roche Parnale ou Môle ! C'est une montagne très reconnaissable avec ses falaises abruptes côté nord. Nous partons en début de matinée direction le Col des Fleuries, Mont Piton puis on se gare sur le parking des Cheneviers (1090 m). La randonnée démarre dans de larges chemins forestiers, facilement au début puis de façon soutenue ensuite. Après environ 1 H de marche, le sentier devient plus étroit et plus escarpé. Nous grimpons maintenant à flanc de montagne, sous les falaises. Nous faisons attention à ne pas glisser sur les rochers, d'autant qu'il avait plu la veille... Je reste concentrée ! Mon petit stress va croissant car après la traversée, voici un sentier très raide, dans des éboulis et à l'intérieur d'une faille. Il faut passer ici ? Apparemment oui... Il s'agit en fait du Passage de Monthieu. Je respire un gra