Articles

Affichage des articles du août, 2021

La dernière orchidée de l'année

Image
C'est la dernière orchidée de l'année, visible en Haute-Savoie. Je suis allée la photographier à Chaumont. La spiranthe spiralis (spiranthe d'automne), une petite orchidée (de 10 à 30 cm) avec une trentaine de fleurs le long de la hampe en forme de spirale. Et voici un beau papillon bleu, le LYCENE BLEU, en train de butiner !

Libellules

Image
La fin de saison des orchidées est là... pourquoi pas s'intéresser à la photo de libellules ? Il suffit de trouver un petit lac tranquille, une mare et attendre que ces demoiselles se montrent ! Demoiselle n'est pas un mot au hasard, en effet les Odonates sont constitués de deux sous-groupes : les zygoptères plus couramment appelés " demoiselles " qui replient leurs ailes au-dessus d'elles quand elles se posent et les anisoptères ou " libellules " qui, au repos, ont les ailes dépliées sur les côtés. J'ai donc observé les bords du lac de la Balme de Sillingy et peu de temps après, je les ai vu voler ! Tout d'abord : SYMPETRUM STRIE mâle (libellule) Puis ORTHETRUM RETICULE (libellule) Puis au petit lac de Rumilly, des "demoiselles" étaient là :  CALOPTERYS SPLENDENS femelle   CALOPTERYS SPLENDENS mâle  A bientôt pour d'autres aventures !

Les Glières

Image
  Une journée aux Glières, haut lieu historique, est toujours agréable ! Arrivées au plateau, nous prenons le chemin en direction de Notre Dame des Neiges. Le restaurant est en vue... Nous sommes sur la plaine de Dran.  Devant nous, la Dent du Cruet et la Pointe de Talamarche Après le copieux déjeuner au restaurant Notre Dame des Neiges, nous prenons la direction du col de l'Ovine. Paysages de roches calcaires, de forêts d'épicéas et d'alpages. Nous arrivons à Plan du Loup On aperçoit le chemin qui conduit au col de l'Ovine Puis c'est la descente... Au bord du chemin, le cirse laineux Et un peu plus loin, nous rencontrons ce beau faucon crécerelle perché sur un sapin et prenant la pose !

A la recherche des Epipactis

Image
VAL DE FIER  Lors d'une balade le long du Fier à Val de Fier, j'ai trouvé quelques fleurs... Nous sommes dans la forêt, dans une ambiance calme et reposante. Je me disais que je pouvais trouver des épipactis et effectivement, nous avons vu deux pieds. Ce sont des épipactis helleborine avec des fleurs vert ou rose ou pourpre qui poussent dans les sous-bois. Les seules autres fleurs que j'ai trouvées sont des campanules barbues (campanula barbarata) reconnaissables aux longs poils soyeux des corolles de ses fleurs. LA ROCHE SUR FORON (la Bénite Fontaine) J'avais vu il y a quelques temps des épipactis, nous sommes revenus faire des photos. J'en ai compté une quinzaine mais seuls trois sont encore frais... Ce sont également des épipactis helleborine , un peu différents. L'épipactis helleborine peut avoir une variabilité de couleurs. J'ai vu aussi la campanule barbue. ..